Rechercher sur le site

Voeu relatif à la sauvegarde du bureau de Poste de la Gare du Nord

Vœu présenté par Alain Lhostis, Ian Brossat, le groupe Communiste et élus du Parti de gauche

L’existence d’un service public postal de proximité est fondamentale pour les habitants car il favorise l’accès à des moyens de communication et à un service de banque sociale.

Les conditions dans lesquelles fonctionne ce service public dans le bureau de la Gare du Nord ne cessent de se dégrader. Alors que ce bureau est un des bureaux parisiens recevant le plus d’usagers, des guichets sont supprimés, entraînant une hausse de la file d’attente, ainsi que celles des tensions et des incivilités.

La politique mise en place par la direction de la Poste à la Gare du Nord est emblématique de sa recherche de rentabilité à tout prix, au détriment du service rendu au public.

Postiers, habitants, et élus du 10e arrondissement se sont déjà mobilisés pour la défense de la qualité du service public et la conservation de ses moyens de fonctionner. La mobilisation avait permis en 2012 de sauvegarder l’existence du bureau de la Gare du Nord.

Pour ces motifs, sur proposition d’Alain Lhostis, Ian Brossat, du groupe Communiste et élus du Parti de gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que :

-  Le Maire de Paris intervienne auprès de la direction de la Poste pour que celle-ci mette fin à la restructuration désorganisatrice du bureau de la Gare du Nord, et prenne en considération les propositions présentées par les postiers, fondées sur une connaissance précise des besoins des populations qui fréquentent ce bureau de Poste.

Publié le

11 juin 2013

Auteur-e-s