Rechercher sur le site

Vœu relatif au livre « Métronome » de M. Lorant Deutsch et sur la promotion et la valorisation de l’histoire de Paris

Voeu déposé par Alexis Corbière et le Groupe Communiste et élus du Parti de gauche

En 2009, le comédien Lorant Deutsch à publié un livre « Métronome » proposant une histoire de Paris construite au gré de promenades suivant des stations du métro parisien. Cet ouvrage qui a rencontré un vif succès a été vendu à près de 2 millions d’exemplaires. Cela traduit une volonté, tout à fait positive, de la part de beaucoup de personnes, et évidemment de Parisiens, de mieux connaître l’histoire de notre ville.

En plus de son succès commercial, cet ouvrage a immédiatement bénéficié d’une forte promotion médiatique, d’un soutien de la part du service public qui a financé la production de quatre épisodes diffusés à la télévision (France 5) qui reprennent son contenu historique, animé et présenté par son auteur M. Lorant Deutsch. Ce dernier a même été invité dans des écoles parisiennes, où en présence des représentants du Rectorat et d’élus de la Ville de Paris, il a proposé des conférences basées sur ses travaux, à de jeunes élèves d’écoles élémentaires. Le 4 juin 2010, le Maire de Paris a remis la médaille Vermeille de la Ville de Paris à M. Deutsch pour lui assurer « la gratitude, l’admiration et les encouragements » de la Ville. A cette occasion, le Maire de Paris a qualifié son livre de « remarquable récit » et a assuré à M. Deutsch que « cette ville vous doit beaucoup ».

Rarement, un ouvrage qui se veut historique aura rencontré un tel soutien de la part de différentes institutions. De ce fait, il est montré comme une référence à la transmission de l’histoire de Paris.

Le Conseil de Paris ne peut rester indifférent à cette situation. La façon dont se transmet l’histoire de notre ville n’est pas une question secondaire. Elle a nécessairement des conséquences sur la perception qu’ont et auront nos concitoyens. Or il y a ici un problème majeur. Le Conseil de Paris doit savoir que l’ouvrage de M. Deutsch contient de très nombreuses erreurs, affabulations et inventions historiques flagrantes qui ont choqué beaucoup d’historiens spécialistes de l’histoire de notre Ville. Il propose en réalité en vision orientée, répondant à une lecture idéologique assumée, pétrie notamment des convictions religieuses de l’auteur, [et] bien particulière de notre histoire commune. L’auteur, au cours d’un entretien a d’ailleurs affirmé : « L’idéologie ne doit pas être détruite au nom du fait scientifique » (France Inter, 18 avril 2012). Ainsi, il ne se cache pas d’être hostile à la République, particulièrement à la Révolution française et se dit nostalgique de la monarchie. Les révolutionnaires de l’an II sont systématiquement montrés comme destructeurs et méprisables. Il consacre parfois plusieurs pages à des légendes pures et simples (notamment celle de saint Denis relaté comme un fait quasi réel) mais oublie ou minimise des moments importants de l’histoire de Paris (la Commune de 1871, l’Occupation, etc.).

Notre assemblée ne saurait cautionner sans commentaire ni mise en garde, une telle vision de notre histoire commune. Bien sûr, l’histoire appartient à tous et chacun peut écrire et publier ce qu’il veut. Mais, il convient notamment de préciser aux lecteurs et aux amoureux de Paris que l’ouvrage de M. Deutsch et son adaptation télévisée ne sont pas des outils pédagogiques qui peuvent être utilisés, sans recul ni critique, dans nos écoles. Or le site de la Ville de Paris fait la promotion de la version télévisuelle apportant là une « caution » particulièrement valorisante.

C’est pourquoi, sur proposition d’Alexis Corbière, du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, le Conseil de Paris, demande :

- que cesse la promotion « acritique » de la part de la Ville de Paris (sur son site, dans les écoles parisiennes, etc.) de l’ouvrage de M. Lorant Deutsch ;
- que les associations d’historiens faisant la promotion d’une éducation populaire de l’histoire de la Ville de Paris soient sollicitées pour promouvoir une histoire de Paris conforme à la réalité historique ;
- qu’un débat public soit proposé et organisé entre M. Lorant Deutsch et des historiens sur l’histoire de Paris ;
- que des outils pédagogiques « grands publics » (DVD, brochure…) proposant une découverte de notre capitale soient encouragés et réalisés avec l’aide de la Ville de Paris.

Publié le

18 juillet 2012

Auteur-e-s