Rechercher sur le site

Vœu relatif au maintien des emplois de vie scolaire à Paris

Vœu présenté par Hélène Bidard, Emmanuelle Becker, les élus du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche

Considérant que le 30 juin prochain les personnes concernées par « les emplois de vie scolaire » (EVS) verront leur contrat arrivé à terme et qu’ils n’auront comme unique solution que de s’inscrire au Pôle emploi ;

Considérant qu’en poste depuis près de 3 ans dans les écoles, ces personnes aident notamment les Directeurs dans leurs tâches administratives et dans l’accompagnement des enfants handicapés ;

Considérant que ces contrats aidés, créés en 2005 par la loi de « cohésion sociale », devaient à l’origine, permettre aux personnes en difficulté d’intégration, de retrouver le marché du travail ;

Considérant qu’embauchés par le Rectorat, ces emplois n’ont pas bénéficié de la formation promise ;

Considérant que dans les écoles, l’annonce du départ des « emplois de vie scolaire » choque beaucoup de parents et d’enseignants ;

Considérant que durant ces années, ces personnes ont acquis un savoir-faire ;

Considérant que dans le cadre d’un Collectif national, ces personnes ont organisé une journée de mobilisation mercredi 27 mai, soutenues par les principaux syndicats : FSU, CFDT, CGT, FO et UNSA ;

Considérant qu’une pétition réclamant leur embauche a déjà rassemblé 23 000 signatures ;

Sur proposition d’Hélène BIDARD, Emmanuelle Becker, des élus du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que
le Maire de Paris interpelle le Gouvernement pour demander le maintien et l’intégration des « emplois de vie scolaire » dans les écoles parisiennes.

Adopté

Publié le

12 juin 2009