Rechercher sur le site

Voeu relatif au transfert d’un bureau de poste dans un Franprix

Vœu présenté par Nicolas Bonnet-Oulaldj et les élu-e-s du groupe communiste-Front de Gauche en séance du conseil de Paris des 29.30 septembre et 1er octobre 2014

Le bureau de poste Van Loo sera réimplanté ! retrouvez le communiqué

Considérant que la direction de la Poste a fait le choix de transférer le bureau de poste « Van Loo » du 155 avenue de Versailles au n°136 de la même avenue dans le cadre d’un partenariat avec l’enseigne Franprix ;

Considérant que ce transfert est lié à la situation particulière du local « Van Loo » destiné à accueillir la création de logements sociaux mais que cela est également conforme à la stratégie immobilière du groupe La Poste observé depuis plusieurs années à Paris ainsi qu’aux orientations du schéma d’implantation en zone urbaine intitulé « Les nouveaux formats de présence postale en ville »,

Considérant que ce relais de poste serait habilité à effectuer toutes les opérations courrier et colis telles que la vente de timbres et de produits, l’affranchissement mais également la distribution de lettres recommandées ;

Considérant que le transfert de ces missions entraine une confusion entre missions de services publics et activités commerciales privés ;

Considérant que la fréquentation du bureau de poste « Van Loo » était de 267 clients par jour en 2012 ;

Considérant que les agents de l’enseigne Franprix devront faire face à cette affluence tout en remplissant leur mission classiques ce qui entraine à une nette augmentation de leur charge de travail sans rémunération supplémentaire tout en remettant en cause la valeur juridique d’actes tel que la distribution de lettres en recommandées ;

Considérant que de nombreux magasins franprix sont régulièrement condamnés pour de multiples infractions au code du travail dont une vingtaine de condamnation pour ouverture illégale ces deux dernières années à Paris ;

Considérant que locaux d’un commerce ne sont pas adaptés aux activités postales notamment en ne garantissant pas le minimum de confidentialité des échanges ;

Considérant que ce transfert permet d’acter de nouvelles suppressions de postes alors même que le groupe la Poste a bénéficié d’une aide de 297 millions d’€ au titre du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) ;

Pour ces motifs et sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj et des élu-e-s du groupe Communiste-Front de Gauche, le conseil de Paris émet le voeu que la Maire de Paris Groupe Communiste-Front de Gauche demande à la direction de la Poste de réimplanter un bureau de poste réalisant toutes les opérations postales financières et courrier à proximité du 155 avenue de Versailles

Le vœu a été amendé puis adopté à la l’unanimité du Conseil.

Publié le

7 octobre 2014

Auteur-e-s