Rechercher sur le site

Tour triangle : un enjeu majeur pour l’emploi

Notre vote n’a été déterminé que par l’intérêt des parisiens, pour lesquels, l’emploi, le logement et l’accès aux services publics restent des sujets prioritaires. Danièle Premel a fait adopté un voeu, au conseil de Paris, demandant qu’Unibail et la future entreprise du BTP élaborent une charte avec la ville, une stratégie ambitieuse d’insertion pour les jeunes peu qualifiés et les demandeurs d’emplois de notre région et mobilise pleinement la clause sociale.

Retrouvez notre vœu

Considérant que le chantier de la Tour Triangle va nécessiter la mobilisation de milliers d’emplois ;

Considérant que la Tour Triangle va marquer l’urbanisme parisien et se doit par conséquent de porter des volontés politiques fortes ;

Considérant que toute grande opération de construction génère de nombreux emplois de niveau très différent y compris des postes peu ou pas qualifiés directement liés au bâtiment mais aussi à des champs d’activités annexes comme le gardiennage et le nettoyage de chantier ;

Considérant que la SCI Triangle doit s’appuyer sur l’ensemble des outils offert par les clauses sociales pour participer activement à l’insertion des personnes éloignées de l’emploi ;

Considérant la volonté de la Ville de Paris de lever les freins à l’emploi et de développer pleinement l’insertion au bénéfice des personnes en difficultés ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Danièle Premel et des élu-e-s du Groupe Communiste – Front de Gauche, le conseil de Paris émet le vœu que la SCI Triangle se rapproche des acteurs de l’emploi (Pôle Emploi, PLIE, Missions Locales, etc.) afin d’élaborer, le plus en amont possible du choix des attributaires et de l’ouverture des chantiers, une stratégie ambitieuse d’insertion et mobilise pleinement la clause sociale.

Ce vœu a été adopté

Publié le

3 juillet 2015

Auteur-e-s