Rechercher sur le site

Vœu relatif aux conventions pour l’habilitation à recevoir des personnes âgées dépendantes

Vœu sur proposition de Ian Brossat, Aline Arrouze, et des élus du groupe communiste

La résidence des Amandiers est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de 124 places, situé dans le 20ème arrondissement. Un conflit social très dur s’est déclenché, en octobre dernier, auquel près de 95% des 57 salariés ont participé -certains allant jusqu’à entamer une grève de la faim- pour revendiquer l’ouverture de négociations salariales. Après plusieurs jours de conflit sans négociations, la nomination de trois médiateurs successifs et à l’issue de 26 jours de grève, un accord a finalement été conclu entre les salariés et la direction,
notamment sur des régularisations au regard des conventions collectives. A ce jour, il apparaît d’une part que les engagements pris lors de cet accord ne sont pas tenus mais de surcroît qu’une recrudescence de sanctions et de pressions sont exercées au sein de cet établissement (13 sanctions en 4 semaines dont 12 concernant des personnels très impliqués dans le mouvement de grève).

Pour ces raisons, sur proposition de Ian Brossat, Aline Arrouze, et des élus du groupe communiste, le Conseil de Paris demande au Président du Conseil de Paris de conditionner le renouvellement de la convention d’habilitation à recevoir des personnes âgées dépendantes de la résidence des Amandiers au respect de l’accord salarial conclu préalablement entre la direction et les salariés ; de porter une vigilance toute particulière au climat social et au soutien psychologique apporté par les gestionnaires d’EHPAD tant à destination des résidants que des équipes de personnels soignants.

Le vœu est amendé et adopté

Publié le

4 février 2009