Rechercher sur le site

Vœu relatif aux initiatives associatives et sportives contre les discriminations dans le cadre de l’Euro 2016

Séance du Conseil de Paris des 29, 30, 1er et 2 juillet 2015

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj et des élu-es du groupe communiste-Front de Gauche

La France se prépare à accueillir l’Euro 2016 de football, événement d’envergure internationale. Des millions de visiteurs sont attendus dans les stades et les "fans zones" (parmi lesquelles le Champ de Mars) à l’occasion des douze matchs qui auront lieu à Paris (sept au Stade de France, cinq au Parc des Princes), dont le match d’ouverture et la finale, au Stade de France.

Paris s’apprête à recevoir un événement sportif exceptionnel, au cours duquel elle fera la démonstration de la qualité de ses infrastructures et de ses capacités d’organisation, d’accueil et de gestion, notamment de supporters nombreux et de tous horizons, dans l’espace parisien.

En outre, Paris démontrera à cette occasion sa volonté et sa capacité à porter haut les valeurs du sport pour toutes les Parisiennes et tous les Parisiens, en lien avec le mouvement associatif et sportif.

Paris défend une pratique sportive qui contribue à l’émancipation de chacune et de chacun, au vivre-ensemble dans la diversité. Dès 2011, la Ville a signé la Charte contre l’homophobie dans le football initiée par l’association Paris Foot Gay. Dans ce cadre, elle met en œuvre des actions de sensibilisation et de formation en direction du monde sportif et des animateurs de la Ville de Paris, ainsi que des événements sportifs comme le tournoi « b.YOURSELF », co-organisé par le Paris Saint-Germain (club signataire de la Charte contre l’homophobie dans le football) et le Paris Foot gay.

Outre l’Euro 2016, Paris accueillera les Gay Games en 2018 et candidate avec enthousiasme à l’organisation des Jeux Olympiques 2024. Avec une saison sportive exceptionnelle couronnée par le quadruplé historique du Paris Saint-Germain football, le titre de champion de France du Stade Français de rugby et celui du Paris Saint-Germain handball, Paris est une ville qui aime le sport, une ville qui soutient le sport et qui défend les valeurs du sport. C’est pourquoi,

Considérant la volonté de Paris de faire de l’Euro 2016 de football un événement sportif qui mette en avant les valeurs collectives de solidarité et de respect de la diversité ;

Considérant la volonté de Paris de mettre au cœur de cette mobilisation le mouvement associatif et sportif parisien, acteur clé pour faire de l’Euro une grande fête populaire et le faire vivre au cœur des quartiers ;

Considérant que les grandes compétitions de football comme l’Euro 2016 donnent lieu à des manifestations de comportements ou propos injurieux et discriminatoires, en particulier l’homophobie) ;

Considérant les vœux adoptés par le Conseil de Paris du 17, 18,19 novembre 2014 sur la prévention des risques lors de l’Euro 2016 et relatif à la lutte contre les réseaux de prostitution.

Considérant que le Ministère de la Jeunesse et des Sports rappelle dans le Rapport de Patrick Karam, Inspecteur général de la Jeunesse et des Sports, que l’homophobie est la première discrimination dans le football en France ;

Considérant les actions engagées depuis des années par la Ville de Paris contre l’homophobie dans le football, conformément à la Charte contre l’homophobie du Paris Foot Gay qu’elle a signée ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj et des élu-e-s du Groupe Communiste – Front de Gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que le programme d’actions de la Ville de Paris en lien avec le monde associatif et sportif parisien, prévoie des initiatives fortes visant à promouvoir le respect de la diversité et à lutter activement contre les manifestations d’homophobie lors de l’Euro 2016.

Le vœu a été adopté par le Conseil de Paris

Publié le

2 juillet 2015

Auteur-e-s