Rechercher sur le site

Vœu relatif aux logements de l’AP-HP

Sur proposition de Didier Le Reste, Hervé Bégué, Nicolas Bonnet-Oulaldj et des élu-e-s communistes-Front de Gauche

Considérant que l’AP-HP est propriétaire de plus de 10 000 logements dont la gestion est assuré directement par l’AP-HP ou par des bailleurs sociaux ;

Considérant qu’un amendement au projet de loi de santé permet notamment de résilier dans le parc privé des établissements de santé comme l’APHP, le bail des personnes ne travaillant pas ou plus dans les hôpitaux, l’amendement prévoyant qu’il puisse être mis fin à un bail en cours, avec un préavis de six mois ;

Considérant que les prix de l’immobilier parisien, à la vente et à la location, vont obliger les retraités de l’AP-HP aux revenus les plus modestes à quitter Paris et sa région ;

Considérant que les retraités de l’AP-HP qui résident actuellement dans ces logements sont donc dans une situation de précarité nécessitant une vigilance de la Ville de Paris ;

Sur proposition de Didier Le Reste, Hervé Bégué, Nicolas Bonnet-Oulaldj et des élu-e-s communistes-Front de Gauche, le Conseil de Paris émet le vœu :

  • qu’une table ronde réunissant l’AP-HP, la préfecture, la Ville de Paris, les mairies d’arrondissement concernées et les organisations syndicales de l’AP-HP, soit organisée ;
  • que dans l’attente de cette table ronde, l’ensemble des locataires soient maintenus dans les logements ;