Rechercher sur le site

" S’engager pour le rail " intervention de Didier le Reste sur la petite ceinture

Nous défendons le potentiel ferroviaire de la petite ceinture, qui pourra s’avérer vital en temps voulu pour impulser la transition écologique de Paris, sans qu’elle perde son dynamisme économique. C’est pourquoi nous voulons des engagements concrets sur la mise en place d’une activité permettant sa préservation du potentiel de circulation des trains. Dans ce but, nous avons redéposé un amendement concernant le maintien de cette activité ferroviaire. Retrouvez l’intervention de Didier le Reste

Madame la Maire,

Lors du conseil de Paris précédent, deux délibérations portaient sur la petite ceinture ferroviaire. Nous avons demandé le report d’une des deux délibérations, qui est donc présentée aujourd’hui et nous avons amendé la deuxième, qui était maintenue.

Notre amendement voté au conseil de Paris de mars dernier propose d’intégrer au programme d’aménagement de la petite ceinture un projet d’activité ferroviaire douce et ponctuelle, afin de garantir le maintien de l’infrastructure ferroviaire et de permettre la réversibilité une réelle mixité des usages.

Or, si l’exposé des motifs de la délibération de ce jour fait mention du débat de la séance précédente, il ne fait à aucun moment référence à notre proposition d’activités ferroviaires douce. L’exposé évoque un programme d’activités de loisirs et de conciliation des « usages d’aujourd’hui et de demain », mais c’est bel et bien d’engagements concrets sur la mise en place d’une activité permettant la préservation du potentiel de circulation des trains que nous voulons.

C’est pourquoi nous jugeons utile de redéposer notre amendement concernant le maintien de cette activité ferroviaire. Nous défendons le potentiel ferroviaire qui pourra s’avérer vital en temps voulu pour impulser la transition écologique de Paris, sans pour autant perdre son dynamisme économique.

La question du report modal des véhicules roulant aux énergies fossiles vers des solutions ferroviaires et fluviales, dans le cadre d’un maillage de transports complet et cohérent, sera un des enjeux majeurs pour Paris sur le long terme.

Nous proposons de concilier l’envie des Parisiennes et des Parisiens de s’approprier ces nouveaux espaces publics, tout en préservant la vocation ferroviaire de ce site, sur l’ensemble de son tracé. Nous proposons de tirer au maximum parti du patrimoine de la petite ceinture, avec la mise en place d’un train touristique ou train dit de la « découverte » sur la petite ceinture et la création de nouvelles activités sportives et de loisirs que permet l’utilisation du rail.

C’est pourquoi nous redéposons cet amendement au Conseil de Paris.

Je vous remercie.

Publié le

17 mai 2016

Auteur-e-s